• Béatrice Monnier

Ep1-CAP PETITE ENFANCE LES ERREURS LES PLUS FREQUENTES A EVITER


Vous êtes nombreuses à passer dans la semaine ou dans le mois qui arrive l’Epreuve EP1 du CAP petite enfance.

En tant que formatrice depuis plus de 10ans dans un centre de formation préparant au CAP Petite enfance sur Toulouse, voilà les principales erreurs que j’ai pu relever sur mes propres élèves.

Ne pas lire correctement le sujet que l’examinateur vous a donné

En fonction des centres d’examen, vous allez être tout d’abord regroupés dans une salle de « classe » pour que les examinateurs vous expliquent le déroulement de l’épreuve. Ils vont ensuite vous montrer un vestiaire où vous pourrez laisser vos affaires, sac et autres (vestiaire fermé à clef).

Une fois prêtre vous recevez alors le sujet et le jury vous montre votre plan de travail. En principe vous serez entre 4 et 6 candidats à passer dans une même salle. Vous avez en principe toutes le même sujet mais pas la même situation. Il y aura 2 à 4 examinateurs pour vous surveiller (tout dépend des centres d’examen et de la disponibilité des examinateurs).

La 1er erreur est de se « jeter « sur le sujet avant même de l’avoir analysé !

Lisez bien le sujet, entourez les mots importants

Analysez les BESOINS des enfants comme indiqué en bas du sujet (peu de candidat le font)

Exemple : vous êtes assistante maternelle et accueillez deux enfants de 7h30 à 17h du lundi au vendredi. Vous habitez à côte d’un parc. Aujourd’hui, 25 juin, Jeremy 6 mois est arrivé avec son père à 7h30, il vous dit qu’il a mal dormi et vous demande de le recouchez dans la matinée assez vite. Théo 18 mois arrive à 8h avec sa mère, il a amené avec lui un livre d’images d’animaux.

Vous devez changer Jeremy après sa sieste du matin pour amener les enfants au Parc. Il y a un beaucoup de soleil et de vent.

(Ps : à votre disposition il n’y a pas de transat ni de tapis d’éveil, uniquement un lit à barreaux)

Avant de vous jeter sur « changer Jeremy » analysez la situation

Visualisez ce que vous vous feriez en tant que professionnel ?

Entourez bien les mots importants du sujet. Et posez-vous les bonnes questions

Jeremy est arrivé à 7h30, je l’ai recouché immédiatement. Que veut dire « changer » ? lui changer ses habits pour sortir ou lui changer sa couche et ses habits ? ou que sa couche ?

Listez-vous les besoins de Jeremy sur une feuille : le jury peut vous les demander, mais ça va vous servir aussi pour bien effectuer la situation

Jeremy a besoin d’hygiène et de confort ; Sécurité affective et physique, Communication ; de vêtement en fonction du temps dehors ;

Prenez le temps de rassembler tout le matériel dont vous aurez besoin. Si vous oubliez un seul produit vous serez obligé de revenir en arrière et vous perdrez des points. Surtout si vous prenez avec vous l’enfant dans les bras !

N’oubliez pas de communiquer avec le « poupon » et le jury

Beaucoup de candidates sont concentrées sur les techniques professionnelles comme le lavage des mains, les protocoles d’hygiène et oublient totalement de parler au poupon ! Sachez que la communication avec l’enfant est primordiale. Parlez lui, souriez lui, proposez lui un jouet…

Je sais que ce n’est pas évident de parler avec un poupon, mais il le faut, au moins pour ce jour là

Le ridicule ne tue pas, alors on lui parle.

Le jury va vous noter sur votre capacité de communication avec le poupon mais aussi avec les professionnels avec qui vous allez travailler. Le jury va donc vous poser des questions et c’est normal, pas de panique !

Il va vous poser entre 3 / 6 questions (tout dépend du jury)

Sachez alors que vous devrez répondre en tant que professionnelle et non en tant que candidate ! Vos réponses doivent être structurées, complètes, efficaces et non évasives.

N’oubliez pas le 2ème enfant !

Je vous rappelle que vous aurez en principe au moins 2 enfants, voir 3.

On vous demandera de faire le change d’un enfant, de lui nettoyer le visage.. .ou autre... mais n’oubliez pas les autres enfants !! Que faites vous d’eux ?

En fonction de leur âge vous les mettrez soit dans un transat ou dans un lit (certain centres cette année n’ont pas de transat, uniquement des lits à barreaux) soit sur une petite chaise adaptée à son âge près de vous. (Certain centres n’ont pas de grandes poupées, et la situation pour les grands enfants à partir de la marche se fait alors à l’oral : vous direz « je place Théo sur une petite chaise à côté de moi pour le surveiller et je lui dit de regarder son livre d’images en attendant que je finisse de changer Jérémy » et vous jetez un coup d’œil rapide de temps en temps sur lui tout EN METTANT VOTRE MAIN SUR JEREMY, DOIGTS ECARTES pour eviter qu'il ne tombe de la table à langer.

Ne pas oublier de faire la transmission sur le carnet de transmission ou en appelant les parents

La transmission est primordiale

Que ce soit pour le change, le biberon, le bain… on note sur le cahier l’heure et plus si besoin.

Le jour de la pratique vous n’aurez pas de cahier, vous le dites à l’oral à l’examinateur ou si il est occupé vous le notez sur une feuille (vous avez des feuilles à votre disposition en principe à l’entrée de la salle pour analyser la situation : là aussi ne l’oubliez pas en préparant le matériel)

En situation d’urgence on appelle les parents ou le 18 si la situation le demande aussi.

Voilà quelques erreurs à éviter

il y en a bien sûr beaucoup d'autres

n'hésitez pas à vous inscrire à un entraînement oral pour vous entraîner efficassement et mettre toutes les chances de votre côté

Bonne journée à tous et à toutes.


715 vues