• Béatrice Monnier

AVEZ-VOUS RENCONTRE DES DIFFICLUTES LORS DE VOS STAGES ? ORAL EP2


Quand vous allez passer votre oral de stage EP2 le jury va vous poser entre 20 et 30 minutes de questions sur votre dossier mais aussi sur vos stages, vos motivations…L’une des questions les plus fréquentes est la suivante :

« Avez-vous rencontré des difficultés lors de vos stages ? »

Pensant bien faire et n’y ayant peut être pas songé, vous répondez spontanément « NON » 

Vous vous dites que si vous dites « OUI » c’est peut-être le signe que vous n’avez pas su gérer votre poste, pas su vous adapter, que vous n’êtes donc pas fait pour ce métier…

De plus les questions attendent une réponse rapide, et vous n’avez pas pensé à cette question !!! Du coup vous n’avez pas forcement de réponses… alors que dire ? Alors vous dites directement «  NON »

Pensez-vous maintenant que nous sommes tous PARFAITS ?

Soyez logiques et honnêtes avec vous-même et demandez vous si en naissant nous avons tous, dès la naissance, les aptitudes nécessaires pour être supérieurs aux autres ? A part dans les livres de Contes, dans les films… personne n’est parfait !!!

Même les chefs d’Etat, les directeurs ou directrices de grosses sociétés et encore plus de petites ou moyennes entreprises, rencontrent des difficultés ! Difficultés à mettre en place une nouvelle loi ; difficulté à se faire respecter par les membres de son gouvernement ; difficultés à répondre à une demande de la clientèle faute de personnel ou de produits… ; Difficultés avec un client mécontent… et la liste est très très longue…

Et ces difficultés s’appliquent également en sens inverse pour les employés ! Difficulté à accepter de nouveaux horaires, à s’adapter à un nouveau produit ou protocole…etc

Alors pourquoi VOUS, n’auriez vous pas eu aussi des difficultés lors de vos stages, travail ???

Essayez de vous remémorer vos journées.

  • Ce peut être avec les enfants : quelques exemples

  • Difficulté de les comprendre quand ils ne parlent pas, du coup il faut interpréter le langage verbale et gestuel de l’enfants et ce qui est valable pour l’un ne l’est pas pour l’autre car chaque enfant est unique..

  • Difficulté de gérer tous les enfants : s’occuper en même temps de plusieurs enfants à la fois tout en veillant en permanence à leur sécurité = stress que l’un se fasse mal pendant que l’on regarde un enfant en particulier = il faut avoir les yeux partout

  • Difficultés avec le bruit : endroit bruyant, pleurs des enfants, cris, caprices…= s’avoir faire preuve de patience et limiter le bruit en sachant proposer des moments clames dans la journée pour que l’enfant se repose.

  • Difficultés lors de la sieste, lors d’une activité, lors du repas, lors du change, à se faire respecter .... Cherchez, vous aller en trouver des dizaines d’autres

  • Ce peut-être avec les parents quelques exemples

  • Difficultés de communication avec les parents qui ne veulent pas participer à la transmission ou qui n’ont pas le temps le matin de participer à la transmission et qui laissent l’enfant très vite avec à peine un petit bisous= il faut essayer de leur faire comprendre, essayer de leur parler et de leur expliquer l’importance de la transmission et du « câlin » du matin pour le bienêtre de l’enfant toute la journée

  • Difficultés avec les parents lors d’un « bobo » de leur enfant qui est tombé, qui s’est fait griffé par un autre enfant… Les parents ne sont pas contents, ce qui est compréhensible, mais il faut les rassurer

  • …etc

  • Difficulté avec le personnel, avec la structure même, les conditions de travail…

  • Difficultés avec le mal de dos : porter toute la journée les enfants … savoir adapter sa posture et bien se tenir (voir un ancien post que j’avais fait sur l’ergonomie)

  • Difficultés avec les horaires : ouverture très tôt et fermeture très tard ; avec souvent des parents qui arrivent en retard, après la fermeture. (Si ça vous êtes arrivés dites alors ce que vous faites dans ce cas là (Attention question très fréquente le jour de l’oral)

  • Difficulté de communication entre celle du matin et celle de l’après midi avec le cahier de transmission ou de liaison pas forcement bine rempli …

  • …etc

Les difficultés ne manquent pas !

Reconnaitre ses difficultés en en plus un signe de PROFESSIONALISME !

Car en les reconnaissant vous montrez que vous en avez pris note et que vous allez essayer que cela ne se reproduise plus. Toutes les grandes entreprises font un bilan en fin de semaine (voir tous les jours) sur les difficultés rencontrées au jour le jour. Elles s’améliorent comme ça. Reconnaitre ses problèmes rencontrés permet donc de progresser et de devenir une meilleure  professionnelle de la petite enfance.

Faites donc la liste des difficultés rencontrées au jour le jour et voyez les solutions que vous pouvez y apporter ! Si le jour de l’oral ( ou lors d’un entretien d’embauche) on vous pose la question, vous saurez quoi réponde !

Bonne journée à tous et à toutes et n’hésitez pas à lire les autres articles et a vous abonner à ma liste de diffusion. 

Pour celles qui veulent une correction,  une aide...n'attendez pas le dernier jour je ne pourrai pas satisfaire tout le monde


175 vues