• Béatrice Monnier

L'IMPORTANCE DE LA "TRANSMISSION" EN COLLECTIVITÉ..selon le RAPPORT GIAMPINO


Que l’enfant soit en crèche, en école maternelle ou chez la Nounou, la transmission entre les parents et la structure d'accueil est très importante!


En tant que jury aux examens je voyais lors de l'ancien CAP PE peu de candidats qui le jour de l'oral en parlaient alors que c'est une étape primordiale !


Le rapport GIAMPINO de 2016 (qui est la référence en accueil de la petite enfance depuis cette date) nous conseille de prendre en compte la Dimension affective et émotionnelle de l'enfant afin qu'il se sente en sécurité

Le sentiment de sécurité est vital pour l’enfant parce qu’il :

  • Influence son développement

  • Influence l’usage de ses capacités

  • Libère sa pensée

  • Soutient ses progrès

"Pour cela le professionnel doit pouvoir prendre en compte la singularité de l’enfant :

Il faut poser des questions aux parents sur le vécu de l’enfant précédant son entrée dans le mode d’accueil mais également de manière régulière. A son entrée dans son mode d’accueil le bébé a déjà une riche histoire. Pour bien accueillir un très jeune enfant en l'absence de ses parents, il est nécessaire de pouvoir se représenter les enjeux de la naissance, des tous premiers mois de la vie" , ou de sa journée d'hier ou du matin ..


La transmission permet de comprendre l'enfant et de pouvoir répondre à ses besoins, angoisses, craintes...



Petit rappel sur la transmission...


Qu'est ce que la transmission ?

La transmission est un échange verbal mais également écrit que font les parents de l'enfant avec sa structure d’accueil.


Quand se fait-elle et par qui ?

Les parents donnent des informations sur l’état de l'enfant au moment de son arrivée à la structure : s'il a bien dormi, s'il a pris son petit-déjeuner, s'il est grincheux, si un événement important est survenu perturber l'enfant ...

Une personne de la structure informe les parents au moment du départ du déroulement de la journée de l'enfant. Pour cela le personnel rempli un petit cahier de transmission ou formulaire ( tout dépend des structures / certaines utilisent même la page internet du site pour faire des transmissions ) dédié à l'enfant, au fur et à mesure de la journée. Les parents peuvent ainsi le consulter à leur arrivée le soir. Ils sauront ce qu'il a mangé, quand il a dormi, quand il a été changé...

La transmission se fait donc le matin et le soir mais également tout au long de la journée.


Comment se fait-elle?

A l'oral pour commencer. Il faut encourager les parents à parler et c'est souvent un point faible pour les structures ! Les parents le matin sont souvent pressés par le temps pour aller à leur travail et certains oublient de donner les informations capitales à la structure. D'autres parents cachent volontairement des informations ( comme fièvre, diarrhée) de peur que leur enfant soit refusé ce jour là dans la structure !

En tant que futur professionnel de la petite enfance il faudra expliquer aux parents l'importance de la transmission pour le bien être de leur enfant.

Par exemple si on sait qu'un enfant a bien déjeuné le matin alors qu'il pleure, on ne lui proposera pas un biberon mais on essayera de comprendre s'il n'a pas autre chose qui le gène.

A l’écrit. Chaque enfant a son propre petit cahier de transmission, ou dossier de transmission (tout dépend des structures). Cela permet tout simplement de ne rien oublier, mais aussi de pouvoir renseigner les parents le plus précisément possible sur la journée de l'enfant. Imaginez que vous vous occupiez de Théo, 2 ans et que aujourd'hui vous terminez votre journée à 16 heures alors que Théo part à 18h! Le cahier permet de prendre la relève. Le professionnel qui prendra Théo en charge de 16h à 18h pourra renseigner les parents grâce aux informations que vous aurez inscrits dessus.


La transmission lors de la période d'adaptation : l'étape la plus importante pour l'enfant !

Dès son entrée en crèche mais aussi chez l'assistant/e maternel/le l'enfant fait une période d'adaptation. La transmission est lors de cette période très importante puisqu'elle va déterminer le comportement à adopter envers l'enfant par la suite !

Le professionnel de la petite enfance doit tout connaitre de l'enfant afin de coller le plus possible avec ses habitudes ! L'enfant doit se sentir en confiance et en sécurité même s'il n'est pas chez lui. Sans remplacer les parents, le professionnel de la petite enfance doit effectuer les mêmes gestes qu’à la maison...

Lors de l'adaptation plusieurs questions sont posées aux parents comme :

  • Son état général,

  • son développement,

  • ses habitudes alimentaires,

  • ses habitudes de sommeil,

  • ses eventuelles allergies....

La transmission pour finir est une étape de confiance et d'échange entre les parents et le personnel de la petite enfance. C'est un lien très fort qu'il faut entretenir pour le bien être de l'enfant !

Vous devez donc impérativement parler de la transmission lors

des oraux en EP1 et en EP3

N'oubliez pas que si vous désirez, je peux vous aider à vous préparer à l’oral. Pour plus d'informations rendez-vous sur la page SKYPE / CAP BLANC